L’Abbaye de St Hilaire


Située à 15km au sud de la Cité de Carcassonne, dans le département de l’Aude, l’Abbaye de St Hilaire est un lieu intéressant à visiter lors de votre séjour.

Pour les fans de l'Abbaye de St Hilaire !

Son Histoire

 L’abbaye porte le nom du premier évêque de Carcassonne au VIème siècle, Hilaire, dont elle protège les reliques. Fondée au VIIIème siècle dans la vallée de Lauquet, elle permet tout au long de l’époque médiévale le développement du village qui l’entoure aujourd’hui. Elle bénéficie de la protection des comtes de Carcassonne du Xème siècle jusqu’à la Croisade contre les cathares en 1209.

A partir de la croisade, l’abbaye perd le soutien du comté de Carcassonne car rattaché à la Couronne de france en 1226. De plus, l’abbaye est accusée de favoriser le catharisme. C’est ainsi que l’abbaye aurait été dépouillée par les croisés et les abbés perdirent alors une grande partie de leurs biens et de leur autonomie. Mais en 1246 sur ordre du roi Saint-Louis, certaines de leurs terres leur furent restituées.

Les difficultés de l’Abbaye s’accentuèrent pendant la guerre de Cent ans, les fortifications doivent être entretenues, ce qui demande beaucoup de travail et engendre des coûts importants. L’abbaye fermera ses portes définitivement en 1748…

 

Son architecture

La galerie sud servait de réfectoire aux moines, la galerie ouest abritait la cave, le grenier et le cellier de l’Abbaye, la galerie est comprenait la salle capitulaire, le logis abbatial, la bibliothèque, le scriptorium et le dortoir à l’étage. Enfin dans la galerie nord on peut voir la porte originelle de l’église abbatiale. Au centre, un cloître gothique en pierre de grès.

 

À retenir

Selon la légende, la protection des comtes de Carcassonne vient du fait que lors d’une de ses batailles, le comte Roger Ier pensant être vaincu, se mit à prier Dieu et à implorer l’aide de St Hilaire. Apparaissant à la tête d’une armée, ce dernier serait alors venu à son secours et aurait fait disparaître l’ennemi. Par la suite, le Comte Roger et sa femme Adelais décidèrent de faire des dons à l’Abbaye, et y furent même enterrés à leurs décès.

L’Abbaye de St Hilaire aurait vu naître la Blanquette de Limoux en 1531. Les moines auraient préparé un vin qu’ils laissèrent reposer, des bulles apparurent dans la bouteille et le vin fermente ce qui donna le premier vin pétillant au monde.